Sélectionner une éolienne est un exercice ardu. Quelques conseils précieux pour trouver la perle rare.

Le marché du petit éolien est florissant et nombreuses sont les machines parmis lesquelles choisir. Mais toutes ne se valent pas. Loin de là. Suivez quelques règles de bases pour faire le bon choix :

 

Puissance nominale : c'est la première chose qu'on connait d'une éolienne. Pourtant, ce chiffre n'a aucun sens s'il n'est pas associé à une vitesse de vent nominale. Plus la vitesse de vent nominale annoncée est faible, mieux c'est. On donne généralement une vitesse nominale de 11m/s mais il n'existe vraiment pas de standard chez les constructeurs. Faites donc très attention avec les valeurs de puissance annoncées sur les éoliennes. Une bien meilleure indication est le diamètre de l'hélice. Il n'y a pas de secret, plus une éolienne est grande, et plus elle sera approvisionnée en combustible : le vent.

 

Vitesse de démarrage : il ne faut pas trop se focaliser sur ce chiffre. Les vents faibles ne contiennent que très peu d'énergie, et même s'ils soufflent longtemps, la récolte de kWh sera faible. Sur trois éoliennes qui démarrent à 2, 2.5 et 3m/s, i n'y aura pas grande différence sur la production électrique à la fin de l'année. Avec une éolienne qui démarre à 4m/s, si. L'expérience pratique nous montre que la plus grande part d'énergie est produite dans les vents de 6 à 8 m/s, et ce sur 90% des sites dans le monde.

 

Régulation : la technique de régulation de puissance de l'éolienne est un élément primordial de sécurité. Une mauvaise régulation causera rapidement des dégâts matériels, tant mécaniques qu'électriques. Les techniques de régulations sont nombreuses, mais il vaut mieux toujours privéliger une régulation passive plutôt qu'active. une régulation mécanique est généralement préférable. Dans le petit éolien, les régulations les plus fiables sont l'éffacement au vent du rotor (furling) et la modification de calage des pales (par mise en drapeau ou décrochage)

 

Robustesse : elle est relativement facile à évaluer. Un indicateur grossier mais efficace est le ratio du poids sur la puissance nominale. Un ratio élevé indique une éolienne lourde (donc solide) pour une faible exposition au vent. Un bon départ pour durer des années. La vitesse de rotation de l'éolienne, exprimée à travers le lambda des pales est aussi un bon indicateur de robustesse. Préférez un lambda faible, si possible inférieur à 8.

 

Axe vertical ou horizontal : évitez absolument les éoliennes à axe vertical, auto proclamées "révolutionnaires". Cela fait plus de 80 ans que la révolution est en marche et elle a produit nettement plus de pale cassées que de kWh...

 

Expérience du fabricant : Tout le monde doit bien se lancer un jour ou l'autre, et les bons fabricants ont bien commencé un jour. Cependant, 9 entreprises sur 10 qui démarrent dans le petit éolien ne verront pas leur 3ème année. Par manque d'expérience et de connaissance du domaine. On ne compte plus les exemples de boites parties sur les chapeaux de roue, à grands battages médiatiques, puis faisant faillite quelques mois plus tard quand les fonds de départ sont épuisés. Préférez une entreprise déjà bien installée, ayant fait ses preuves, et réaliste quand à son plan de croissance. Méfiez vous des belles éoliennes en image de synthèse.

 

Garantie : Une garantie constructeur longue (plus de 2 ans) est bon signe quand au degré de confiance du fabricant en son matériel.

 

Références : Il est toujours bon de se renseigner sur les références d'un fabricant. Combien d'éoliennes ont été installées ? Où ? Dans quelle configuration ? Le top est de pouvoir visiter une installation existante près de chez soi.

 

Support technique à distance : Le fabricant propose-t-il une assistance technique à distance ? Assurez vous que vous vous adresserez bien à des techniciens compétents plutot qu'à un commercial. Contrôlez aussi la qualité des documents techniques (schéma, traduction, niveau de détail) avant achat.

 

Délai de livraison : C'est doublement intéressant de le connaitre, pour l'installation de la machine d'abord et ensuite surtout pour la livraison des pièces de rechange si besoin. Demandez le stock en pièces détachées et les délais de mise à disposition le cas échéant.

fixation pale éolienne
eolienne made in Africa

Il existe une éolienne qui évite merveilleusement toutes les embuches énumérées plus haut. Cette éolienne peut être fabriquée partout et par tous. Son concepteur s'appelle Hugh Piggott, découvrez là ici.

autoconstruire une micro eolienne