Mesurer le potentiel éolien, la clé (onéreuse) de la tranquilité

mât de mesure de vent
un mât de mesure industriel de 50m

Avant de se lancer dans un investissement éolien, le plus sûr est encore de faire une mesure de la vitesse du vent à l'endroit précis où vous pensez installer l'éolienne.

Cette mesure doit être fait idéalement à la hauteur où sera placée l'éolienne pour limiter les approximations. Une erreur de 5% sur la vitesse du vent conduit à 16% de décalage sur la production d'énergie !

 

La mesure doit être effectuée sur une période significative, 3 mois étant considéré comme un minium dans l'industrie éolienne. Le mieux d'avoir une année complète de mesure, voire plus.

 

3 mois de mesure sur site peuvent être recoupés avec les données de vent connues dans la zone pour :

- évaluer la qualité du site

- définir si la plage de mesure dans l'année est favorable ou pas par rapport aux variations saisonnières.

 

Dans le cas où des données d'une station météo proche sont disponibles, vous pouvez également vérifier si la période de mesure a été bonne ou non, comparée aux mêmes périodes les années passées.

 

Une mesure de la direction est intéressante. Vous pouvez connaitre non seulement la direction dominante du vent, mais correllée à la vitesse du vent, vous connaissez la direction du vent qui contient les plus hautes vitesses, donc le plus d'énergie.

 

Pour faire une étude de vent on utilise le matériel suivant :

de haut en bas et de gauche à droite :

1. girouette : elle mesure la direction du vent. Elle doit être orientée vers le Nord géographique (Nord magnétique mesuré par boussole, corrigé de la déclinaison)

2. anémomètre : il mesure la vitesse du vent. Les modèles les plus courants fonctionnent avec une bobine et un aimant permanent. La fréquence de sortie est proportionnelle à la vitesse du vent (suivant une fonction affine). Les modèles calibrés en laboratoire apportent une précision accrue qui est obligatoire pour les projets professionnels quand des investissements importants sont en jeux.

3. l'enregristreur de données (ou datalogger). C'est un boitier électronique d'acquisition équipé d'une mémoire. Il existe une grande variété de modèles. Ils centralisent les mesures de plusieurs anémomètres en même temps (à plusieurs hauteurs), des girouettes, et peuvent mesurer à travers les capteurs dédiés la température, la pression, l'ensoleillement etc. La mémoire est généralement un support amovible prévu pour être échangé sur site. Les capacités varies de quelques semaines à une années. Une alimentation par piles est un atout intéressant, mais il ne faut pas oublier de les changer à temps sous peine de ne plus pouvoir enregistrer de nouvelles données. Les modèles les plus gourmands nécessitent parfois l'installation d'un petit panneau solaire d'alimentation.

4. le mât de mesure : idéalement, il est de la même hauteur que le mât de l'éolienne. Les structures haubannées sont les plus légères et peuvent être installées presque partout sans préparation. Vous pouvez télécharger ici les plans d'un mât de mesure de 12m.

 

Ce matériel est onéreux à l'achat et de qualité très variable. Son installation et son utilisation requiert des compétences avancées. Il faut aussi compter du temps de travail pour l'installation du mât et des appareils de mesure, pour la récupération de données, le démontage en fin de campagne de mesure et le traitement de données.

 

On estime le coût d'une étude professionnelle complète sur 3 mois avec un mât de 12m à environ 2000€. Cette étude est donc difficilement justifiable pour de petites éoliennes dont l'investissement global ne dépasse pas 8000€.

 

Voici une liste non exhausitve de fournisseur de matériel pour des études de vent :

NRG (prononcé "NRJ") est le premier fournisseur mondial de systèmes de mesure de vent pour l'industrie éolienne. Le matériel est essentiellement destinés aux professionnels. La gamme couvre de très larges applications. La référence dans le domaine !

Logic Energy en Angleterre commercialise un système de mesure de vent abordable, le LeWL. Le système est bien conçu et simple à utiliser, il accepte même 2 entrées anémomètres. Le kit complet avec capteurs et potence de fixation est vendu 321,50 £.

Better Generation, en Angleterre toujours, propose le Power Predictor, un kit complet (mais sans mât) pour mesurer le potentiel éolien et solaire. La récupération de données n'est pas toujours un exercice aisé. Le prix de ce kit est de 275 USD chez Alaskan Wind Industries.

Vous avez une expérience sur la mesure de vent ? Des informations à partager ? Un retour sur du matériel ? Laissez un commentaire pour que tout le monde en bénéficie !

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Lubor (lundi, 09 juillet 2012 15:02)

    Fine article bro

autoconstruire une micro eolienne